La consommation de titres-services, les crédits-temps et interruptions de carrière en hausse en 2015

 

 

 

Source Belga

Après une légère baisse en 2014, la consommation de titres-services est repartie à la hausse de 2015, indique jeudi l’Office national de l’Emploi (Onem). Par ailleurs le nombre de travailleurs en crédit-temps (+6,5%) ou en interruption de carrière (+2,8%) a sensiblement augmenté en 2015 par rapport à l’année précédente, rapporte jeudi l’Office national de l’Emploi (Onem).

 

Au total, près de 125 millions de titres-services ont été utilisés au cours de l’année 2015 en augmentation de 3,9% par rapport à l’année précédente.

Le nombre d’utilisateurs actifs a lui aussi augmenté (+4,7%) et la consommation moyenne par utilisateur, qui avait baissé à 119 titres par an en 2014, est remontées à 123 (+3,4%).

Le nombre de titres achetés a fortement augmenté en 2015 (+8,5%), mais cette importante hausse doit être nuancée par le fait que de nombreux utilisateurs avaient commandé davantage de titres fin 2013 avant l’augmentation de leur prix annoncée au 1er janvier 2014. L’augmentation a cependant été moins élevée en Wallonie, «sans doute en raison de l’avantage fiscal (réduction d’impôts de 10% au lieu de 30%) sur l’achat décidée par la Région», souligne l’Onem.

Par contre, le nombre d’entreprises agréées a continué à diminuer sensiblement (-10,9%). «En 2105, il restait 2.030 entreprises actives contre 2.753 en 2012, soit une diminution d’un quart sur trois ans.» Cette diminution peut être imputée aux mesures de professionnalisation du secteur imposées par la réglementation et aux contrôles renforcés, souligne l’Onem.

Les titres-services ont été régionalisés, mais l’Onem était encore chargé de leur opérationnalisation l’an dernier.

Le nombre de travailleurs en crédit-temps (+6,5%) ou en interruption de carrière (+2,8%) a sensiblement augmenté en 2015 par rapport à l’année précédente, rapporte jeudi l’Office national de l’Emploi (Onem).

Au total, 143.387 travailleurs du secteur privé étaient en crédit-temps au cours de l’année 2015. La plus forte part de ces travailleurs (105.619) bénéficiaient d’une réduction du temps de travail d’un cinquième temps. Ce type de crédit-temps est en forte hausse de 10,7% sur un an.

Les interruptions de carrière ordinaires, qui concernent les travailleurs du secteur public, sont elles aussi en augmentation l’an dernier (2,8%) et concernent 70.594 travailleurs.

Enfin, les congés thématiques (congé parental, assistance médicale, soins palliatifs) sont également en légère hausse (+ 1,5%). Au total, 74.126 travailleurs en bénéficiaient en 2015. La grande majorité concerne le congé parental (58.374, +1,9%).